DIRECTION GENERALE



ACTIVITES INTERNES


LIENS UTILES


Agenda en PHP

Juillet : 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

 


Jeudi 18 juillet 2019



ANTANANARIVO

My-Meteo



                        MOT DU DIRECTEUR GENERAL


Inspecteur Général d'Etat RABEARINOSY Gilles


   En tant que nouveau Directeur Général du Contrôle Financier, je voudrais insuffler d’une dynamique et d’une culture de résultats et de performance ainsi que d’une nouvelle vision du contrôle exercé par le Contrôle Financier par la mise en œuvre d’un contrôle axé sur les risques et enjeux financiers ayant un effet dissuasif.

    En effet, la réforme du Contrôle Financier, régie par le Décret n°2008-1247 du 19 Décembre 2008 portant généralisation de l’application du Contrôle Hiérarchisé des Engagements des Dépenses (CHED) et la loi n°2016-009 relative au Contrôle Financier, a pour objet l’allègement du contrôle a priori des engagements des dépenses, la responsabilisation des ordonnateurs secondaires et surtout le renforcement du contrôle a posteriori du service fait.

    Par conséquent, les objectifs et les résultats attendus du contrôle exercé par le Contrôle Financier sont de contribuer à la bonne gouvernance sur la gestion des dépenses publiques et à la lutte contre les détournements de deniers publics pour qu’il n’y ait plus de prestations fictives, sans service fait, ou des prestations non conformes aux devis ou aux cahiers de charge correspondants et afin que, comme corollaire, les prestations et travaux objet des dépenses publiques aient des impacts socio-économiques positifs sur les citoyens en général et sur les bénéficiaires en particulier.

A cet effet, le plan d’actions du Contrôle Financier consiste en :

- L’allègement du contrôle a  priori des  engagements des dépenses par:

• Le respect du délai de traitement de dossiers par le Contrôle Financier de cinq (5) jours, prévu par la loi 2016-009 relative au Contrôle Financier.

• La limitation en un seul rejet par le Contrôle Financier pour un dossier, en y prévoyant tous les redressements à faire. Toutefois, le Contrôle Financier maintient son rejet au cas où les irrégularités constatées ne sont pas redressées.

• Le contrôle rigoureux de la moralité des prix.

- Le renforcement du contrôle a posteriori du service fait auprès des Institutions, des Ministères, des Services Régionaux déconcentrés et des Etablissements publics.

- La transmission des rapports de contrôle avec propositions de sanctions au Conseil de Discipline Budgétaire et Financière (CDBF) et au Tribunal compétent (parquet).

- Le suivi des suites données aux rapports de contrôle établis par le Contrôle Financier.

 INFOS UTILES




 INFOS UTILES






A VOUS LA PAROLE ...



"1-Question : Monsieur le Directeur, pouvez-vous nous présenter les principales missions de votre Direction, ainsi que celles des Services composants ?"

"2-Question : Concrètement, quels sont les résultats attendus des activités de votre Direction ?"




INFOS EN LIGNE ...

JOLAY 2019 - FOARA ARA-TOEKARENA BOENY MIONJO : Misokatra ny fanomanana ny andiany fahaenina   |   FIFANARAHANA TAMIN’NY MPANINJARA : Nahitana fidinana avokoa ny vidin’ny solika

FOARA ARA-TOEKARENA BOENY MIONJO : Misokatra ny fanomanana ny andiany fahaenina

   Miditra amin’ny fikarakarana ny Foara ara-toekarena Boeny Mionjo andiany faha-6 ny Faritra Boeny.

    Toy ny isan-taona dia miara-miasa akaiky amin’izany ny Tranoben’ny Varotra sy ny Indostria eto Mahajanga izy ireo amin’izany. Eny amin’ny Bord de la mer Mahajanga Be, toy ny mahazatra ny toerana hanaovana izany ny 29, 30, 31 aogositra ary ny 1 septambra 2019. Miova isan-taona ny lohahevitra ka ny hovoizina amin’ity taona ity dia ny hoe : “Fampandrosoana ara-toekarena miatrika ny fiovaovan’ny toetr’andro”. Miisa 130 ny trano heva hanaovana varotra sy fampirantiana, hampahafantarana ireo fandraharahana miankina sy tsy miankina amin’ny fanjakana eto Boeny.

   Betsaka koa ireo mpandraharaha avy amin’ireo Faritra hafa ary misy avy amin’ireo nosy rahavavy. Enimpolo mahery amin’ireo trano heva ireo ankehitriny no efa nisy namandrika, amin’izao telo volana mialoha ny foara izao. Ankoatra ny varotra sy fampirantiana dia hisy adihevitra sy loabary andasy mandritra ny foara izay hiompana amin’ny resaka fiovaovan’ny toetr’andro sy ny fandaminana ireo asa fihariana mba hiteraka fampandrosoana manoloana izany. Ny mampiavaka azy dia tsy atao an-trano fa ao amin’ny toerana anaovana ny foara mihitsy izy ireo mba hahafahan’ny rehetra manaraka ny fifanakalozana.

   Eo ihany koa ireo fampihaonana ny mpandraharaha sy ny mpamokatra mivantana na ilay atao hoe “rencontres B to B” mba hiteraka fiaraha-miasa vaovao tsy misy mpanelanelana eo amin’ny roa tonta. Hisy ihany koa ny fifaninanana trano heva misongadina, fampisehoana horonan-tsary, fanadihadiana mikasika ny fiovaovan’ny toetr’andro sy ny tontolo iainana, ary ireo fanentanana samihafa mandritra ireo efatra andro. Araka izany dia nanao fampahafantarana ofisialy mikasika ny fisokafan’ny fiomanana sy fikarakarana ny foara ara-toekarena Boeny Mionjo andiany fahaenina ny lehiben’ny Faritra Boeny mpisolo toerana, Atoa Bazezy Vanombe Clavelah ary efa manasa sahady ny rehetra hitsidika izany fa betsaka ny mahasoa ao.

Vanessa
www.inovaovao.com

FIFANARAHANA TAMIN’NY MPANINJARA : Nahitana fidinana avokoa ny vidin’ny solika

    Nidina 500 Ariary ny vidin’ny solitany fandrehitra. Nidina 150 Ariary kosa ny gazoala, ary nidina 100 Ariary ny lasantsy.

    Miandry ny fidinan’ny saran-dalana sy ny vidin’ny sakafo sy filàna voalohany, araka izany, ny sarambabembahoaka. Raha atao izany kajy tsototra dia tokony ho 4100Ariary eo izany ny vidin’ny lasantsy amin’izao fotoana raha 4 200 Ariary izany teo aloha. Eo amin’ny 3400 Ariary eo izany ny litatry gazoala raha 3550 Ariary izany teo aloha. Eo amin’ny 2160 Ariary eo izany kosa izany ny litatry ny solika fandrehitra amin’izao no tokony hividianan’ny mpanjifa azy raha 2660 Ariary izany hatramin’ny afak’omaly. Ireo mpampiasa fatana mandeha amin’ny solitany aloha no nahazo tombony lehibe, fa ho an’ireo mpampiasa fiara sy mpitatitra kosa dia mbola miandrandra ezaka lehibe kokoa amin’ireo mpaninjara solika.

    « Mbola tsy ampy ny fidinany, hoy ireo mpampiasa solika eto Mahajanga, ary mbola manantena izy ireo ny hidinany bebe kokoa, hisian’ny fiantraikany amin’ny isam-batan’olona… Mbola henjana sy mbola tsy zaka io vidiny io, hoy hatrany izy ireo », hoy izy ireo miandrandra hatrany ny fitsinjovana avy amin’ireo mpaninjara solika. Marihina moa fa raha tokony hisy ny fifaninanana amin’ny vidin’ ny solika eo amin’izy ireo, antony nanaovana maromaro ireo mpaninjara, dia tsy misy izany raha eto Madagasikara manokana fa mitovy avokoa ny vidiny apetrak’izy ireo. Milaza anefa izy ireo fa misy fahasamihafana ny solika amidin’izy ireo, izany hoe ny karazana fangaro misy ao amin’ireo karazan-tsolika amidy.

    « Mbola tsy ampy ny fidinany, hoy ireo mpampiasa solika eto Mahajanga, ary mbola manantena izy ireo ny hidinany bebe kokoa, hisian’ny fiantraikany amin’ny isam-batan’olona… Mbola henjana sy mbola tsy zaka io vidiny io, hoy hatrany izy ireo », hoy izy ireo miandrandra hatrany ny fitsinjovana avy amin’ireo mpaninjara solika. Marihina moa fa raha tokony hisy ny fifaninanana amin’ny vidin’ ny solika eo amin’izy ireo, antony nanaovana maromaro ireo mpaninjara, dia tsy misy izany raha eto Madagasikara manokana fa mitovy avokoa ny vidiny apetrak’izy ireo. Milaza anefa izy ireo fa misy fahasamihafana ny solika amidin’izy ireo, izany hoe ny karazana fangaro misy ao amin’ireo karazan-tsolika amidy.

Ao anatin’ny fifanarahana anefa dia nampiakarina ny solonkaraman’ireo mpitantana mpaninjara ary tsy maintsy avoaka ivelan’ny tanàna ireo tobin-tsolika lehibe anaty tanàna, no sady tsy maintsy ampanarahina ny fenitra iraisam-pirenena. Ao ihany koa ny fampiakarana ho 45 andro ny tahiry stratejika.

Vanessa
www.inovaovao.com