Informations financières fiables et crédibles, gages de confiance, outils de décision et de gestion pour l'ensemble des utilisateurs

Missions des CGA

 

C’était en 2001 lors d’un séminaire sur « le Plan comptable général 1987» organisé par le Conseil Supérieur de la Comptabilité (CSC), organisme de normalisation comptable à Madagascar, conjointement avec l’Ordre des Experts Comptables et Financiers de Madagascar (OECFM) et l’Institut National de la Statistique (INSTAT) que l’idée de créer des Centres de Gestion Agréés (CGA) a été énoncée pour la première fois. La mise en place de CGA a été considérée comme une des trois actions à mener pouvant contribuer à apporter une certaine transparence au niveau de l’information financière.

Le CGA est une structure de proximité destiné à aider les micro et petites entreprises (MPE) dans leur gestion et dans l’élaboration de leurs états financiers. L’argument avancé par les participants se basait sur le fait qu’il ne sert à rien d’élaborer des normes comptables si elles ne sont pas appliquées et si elles ne contribuent pas à la diffusion d’informations pertinentes et fiables. Nul n’ignore le niveau pédagogique des opérateurs évoluant dans les MPE, l’absence de compétence comptable des dirigeants de ces MPE et le coût important que représentent pour elles le recours à un expert comptable et financier (ECF). Des blocages psychologiques existaient et persistent : le refus de fournir des informations aux tiers, en particulier à l’administration fiscale, l’impossibilité de séparer le patrimoine et le revenu de l’entreprise de ceux de son propriétaire …

Les CGA, tels qu’ils existent dans certains pays, ont pour objet d’apporter une assistance en matière de gestion aux artisans, professions libérales, commerçants et agriculteurs, … Ils ont également une mission de prévention consistant à détecter et à prévenir les erreurs ou anomalies d’ordre fiscal ; ils peuvent établir les déclarations fiscales de leurs adhérents, ainsi que tenir leurs comptabilité.

 

Organisation des CGA

 

Assemblée Générale : constituée de tous les membres du CGA : 


1er collège : membres associés et correspondants 

  • les experts comptables et financiers
  • les organisations professionnelles
  • les organismes d'appui
  • les établissements financiers
  • la chambre consulaire

2è collège : membres adhérents en qualité de bénéficiaires 

  • les personnes morales et physiques exerçant des activités agricoles, industrielles, artisanales, minières, hôtelières, commerciales, de prestations de service, de professions libérales, quelque soient leur statut juridique et leur régime fiscal,

  • les coopératives sous toute leur forme et leurs membres ;
  • les organismes sans but lucratif (ISBL), telles que les associations cultuelles ou sportives, et leurs membres.

 

Conseil d’administration : composé de membres dont le nombre sera déterminé en fonction de l’effectif des adhérents. Les membres issus du Second collège ne peuvent détenir, au sein du  Conseil  d'Administration,  un  nombre  de  sièges  supérieur à 50 % du nombre de sièges détenus par les membres du Premier collège. 

 

Bureau du Conseil : composé  de  six  (06)  personnes  dont  les  deux  tiers  (2/3)  au  moins doivent faire partie du Premier Collège. Le Bureau, dirigé par le Président, assure l'exécution des  décisions du Conseil d'Administration.
 

 

Conseil Supérieur de la Comptabilité
Lot VA 44H Tsiadana, route de l'Université
Tel : (261)22 383 14 - Mail : csc@csc.mg
© Copyright 2022